Lundi au Vendredi non-stop de 9h30 à 19h



Civitavecchia/Rome

Civitavecchia fut fondée au 2ème siècle par l’Empereur Trajan. Aujourd’hui, ce port est réputé pour la qualité de ses fruits de mer et des monuments attractifs. Elle est située à 90 minutes de la Ville Eternelle de Rome, Ancrée dans 2.500 ans d’histoire, Rome fut des siècles durant le centre de la civilisation occidentale. La ville était à la fois le centre de l’Empire Romain, et celui de la chrétienté. Partez à la découverte des nombreux héritages historiques de Rome tels que le Colisée, le Forum, le Panthéon, le Vatican, la Chapelle Sixtine, témoins du riche passé de la ville. Les premières mentions de Civitavecchia se réfèrent à Centocelle, bourg très ancien qui était une sorte de port pour l’Etrurie, mais aussi un lieu d’échanges très prospères. Et ce n’est pas tout : dans ses annales, Pline le jeune indique clairement Centocelle comme le siège d’un concile de paix organisé par l’empereur Trajan. Le nom de Centocelle lui vient de la description des maisons de ce village qui ressemblaient à des ruches avec leurs pièces petites et nombreuses ou bien de la description des petites baies qui interrompaient la côte et qui permettaient l’abordage et le départ des bateaux. C’est aussi parce qu’il s’agit d’une région abritée mais d’où l’on accède facilement à la mer, que Trajan fit construire ici sa plus belle villa : c’est encore lui qui commença les travaux du port dont la structure fondamentale est restée la même.

Civitavecchia se chargea de gérer la plupart du trafic maritime destiné à Rome, quand le port d’Ostie, à l’embouchure du Tibre, ne fut plus capable de le faire tout seul.
La première description du port est celle de Pline, qui décrit les jetées et le panorama de la villa de Trajan. La conformation très particulière du port est attribuée à l’architecte Apollodore, qui avait décoré la structure originaire de l’escale avec des reliefs et des statues. Même après la chute de l’empire romain, Civitavecchia ne perd pas son importance maritime, mais au contraire, en quelques siècles, elle se confirme premier port de la mer Tyrrhénienne, ce qui lui vaut la jalousie de Pise et la convoitise des pirates turcs.

Le port, quoique continuellement adapté et réaménagé, ne perd pas sa structure originaire qui reste celle de l’époque romaine.


Aujourd’hui, le port de Civitavecchia est décidément moderne et dynamique, voué au trafic léger et au transport des passagers vers les îles tyrrhéniennes, mais il maintient toujours la structure du port romain.
Escale privilégiée pour visiter les merveilleux souvenirs historiques des civilisations romaine et étrusque, la ville a aussi un centre historique et un bourg du Moyen Age vraiment plein de charme et bien préservé.

A Rome, Saint Pierre, avec son époustouflante Chapelle Sixtine récemment restaurée, les fameuses marches espagnoles, le Colisée où les gladiateurs combattaient à mort, le Panthéon, que l’on considère comme le chef-d’œuvre architectural de tous les temps. Voir Rome et mourir !

Monacruises
40 Bd de la République - 06240 BEAUSOLEIL - FRANCE
Tél. : +33 4 92 10 72 72 - Fax : +33 4 92 10 75 30 - E-mail : infos@monacruises.com