Port de Antigua

Antigua c'est avant tout English Harbour, l'ancien arsenal historique de Nelson qui offre un mouillage prestigieux. C'est également de nombreuses criques et baies, des îlots et des récifs coralliens qui méritent une navigation prudente pour les nombreux amateurs de voile, mais c’est également l’île aux 365 plages !
Ce fut Christophe Colomb, qui laissa la première marque européenne sur des îles comme Tortola et St. Martin tandis qu’ici, ce fut un autre Christophe, Sir Christopher Codrington qui devint célèbre, 150 ans plus tard, en tant que premier découvreur d’Antigua.
Codrington, qui était un homme plein de ressources, commença à produire le sucre de canne sur grande échelle et ce commerce fit d’Antigua, pendant presque un siècle, une région extrêmement riche et au trafic florissant. Vers la moitié environ du XVIIIe siècle, l’île représentait un authentique modèle avec ses plantations et ses établissements destinés à la culture et au travail de la canne à sucre et les vestiges de cette très intense activité sont encore nombreux dans toute l’île. Ce qui reste de ces plantations a pris la forme de fermes, d’hôtels et de restaurants. La plupart des habitants d’Antigua sont d’origine africaine.
Ce sont les descendants des esclaves qui furent déportés dans ces parages pour y cultiver la canne à sucre justement.
L’histoire des civilisations qui ont habité ce lieu remonte cependant au moins à 2000 ans avant le Christ : la première installation humaine, que les historiens datent de 2400 avant J.-C., aurait été le fait des indiens Syboney, une tribu pacifique et se dédiant à l'agriculture, à la pêche et à la chasse. Ensuite arrivèrent les Ararawak beaucoup plus combatifs et enfin les Européens qui s'établirent de manière stable après le débarquement de Codrington.

Appelée "la porte d'accès des Caraïbes", Antigua est l’île la plus riche d’histoire de toutes les Caraïbes, habilement restaurée par les autorités britanniques.
English Harbour reste encore actuellement l’attraction la plus fameuse et la plus visitée de l’île : il s'agit d'un fortin qui fut construit pour protéger les trafics commerciaux de l’île.
Ces lieux virent également le passage de Horace Nelson ; il reste, du célèbre amiral, en plus d’un monument, le célèbre Dockyard, un petit port bouillonnant d'activités commerciales et artisanales, l'un des coins les plus fascinants de toute l’île. Après avoir été abandonné par la marine royale à la fin du XIXe siècle et avoir été complètement restauré par de multiples interventions, lesquelles ont duré plus de vingt ans, il accueille actuellement des yachts et des voiliers de haute mer qui sont parmi les plus beaux du monde, tandis que le musée d’Antigua et Barbuda permet d'apprécier (avec de très nombreux panneaux "Please, touch !") l'artisanat et les produits manufacturés des indiens ainsi que des fossiles qui remontent à plus de 35 millions d'années.

 

Rejoindre le port de Antigua


Croisière au départ de Antigua

    Aucune croisière au départ de ce port actuellement.

Croisière avec une escale à Antigua

Monacruises
40 Bd de la République - 06240 BEAUSOLEIL - FRANCE
Tél. : +33 4 92 10 72 72 - Fax : +33 4 92 10 75 30 - E-mail : infos@monacruises.com