Port de Arles

Arles est dans les Bouches-du-Rhône, en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il s'agit de la plus grande commune de France métropolitaine avec quelque 75 893 hectares (malgré plusieurs déductions successives). La ville est traversée par le Rhône et se trouve entre Nîmes (à 27 km à l’ouest) et Marseille (à 80 km à l’est).
Inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l'Humanité de l'Unesco, Arles est la ville qui compte le plus de monuments romains après Rome. On évoque souvent Arles pour la richesse de son patrimoine antique (monuments romains) et roman, ses monuments inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco en 1981 dont l'Amphithéâtre romain (les arènes), le Théâtre antique, les Cryptoportiques, les Thermes de Constantin, les vestiges du cirque romain, le cloître Saint-Trophime, le portail de Saint-Trophime et les Alyscamps, qui sont le départ du chemin d'Arles, l'une des trois voies menant à St Jacques de Compostelle. C'est le chemin d'Arles, également appelé voie d'Arles ou via Tolosana. 
 
Avec plus de 300 jours d'ensoleillement, Arles est une ville du sud où il fait bon vivre. Sa lumière particulière rime avec qualité de vie. La richesse de ses produits du terroir et le savoir-faire de ses restaurateurs font d'Arles un lieu de gastronomie.
 
Arles est classée ville d'art et d'histoire
Une douzaine de monuments sont inscrits sur la liste de 1840 dressée par Prosper Mérimée. Une grande partie des monuments est protégée dès la première moitié du XXe siècle. Sur le territoire d’Arles, il y a 44 monuments historiques classés et 48 monuments inscrits à l’inventaire supplémentaire au 1er janvier 2006. La grande majorité de ces édifices est située dans le centre historique. Les monuments romains et romans d'Arles sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1981, ainsi que 65 ha du centre-ville.
Des campagnes de dégagement des principaux sites gallo-romains aux XVIIIe et XIXe siècles et plus récemment, des fouilles archéologiques sous-marines menées dans le Rhône en 2007 ont conduit à la découverte de remarquables sculptures romaines en marbre, notamment dans les ruines du théâtre, un buste d'Auguste en Apollon et surtout deux Aphrodites, la tête d'Arles et la Vénus d'Arles, et un buste réaliste de Jules César et un Neptune dans le Rhône, témoignages inédits du riche passé antique de la cité.
 
Patrimoine public
Le patrimoine public historique arlésien se compose essentiellement de monuments romains et médiévaux. Il est complété par quelques réalisations majeures de la Renaissance et de la période classique ; il comprend également des édifices plus contemporains. La plupart sont classés ou inscrits comme monuments historiques et figurent sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.
La ville possède encore, aux angles des rues les plus anciennes, de nombreuses niches médiévales où se trouvaient autrefois des statues de saints, considérés comme des saints protecteurs. Malheureusement la plupart des statues sont aujourd'hui manquantes.
 
Patrimoine religieux
  • Portail de l'Église Saint-Trophime (fin du XIIe siècle)
  • Église Notre-Dame-de-la-Major (XIIe siècle)
  • Le patrimoine religieux arlésien comprend de nombreux édifices et vestiges, de l'époque romaine jusqu'au XVIIIe siècle, dont une grande partie est classée aux monuments historiques (CMH) ou inscrits à l'inventaire des monuments historiques (IIMH) ; quelques-uns figurent également au patrimoine mondial de l'Unesco (PMU).
  • Principaux édifices religieux arlésiens :
  • Abbaye Saint-Césaire et basilique paléochrétienne, les plus vieux édifices et vestiges religieux de la ville
  • Église de la Major
  • Église Saint-Césaire
  • Église Saint-Julien
  • Ancienne cathédrale Saint-Trophime et son cloître
  • Commanderie Sainte-Luce
  • Grand prieuré hospitalier, aujourd'hui devenu le musée Réattu
  • Église des Dominicains
  • Église Sainte-Anne
 
Patrimoine privé
  • Hôtel Courtois de Langlade (XVIIIe siècle)
  • Le patrimoine privé arlésien comprend essentiellement des hôtels particuliers bâtis pour la plupart à la Renaissance ou à la période classique. Une grande partie de ces édifices est classée aux monuments historiques (CMH) ou inscrite à l'inventaire des monuments historiques (IIMH).
 
  • Principaux édifices du patrimoine privé arlésien :
  • Hôtel Laval Castellane, autrefois collège des jésuites, aujourd’hui musée Arlaten
  • Hôtel Courtois de Langlade, aujourd’hui siège de la sous-préfecture d'Arles
  • Hôtel Quiqueran de Beaujeu, aujourd’hui École nationale supérieure de la photographie
  • Rotonde, initialement club de la noblesse arlésienne, transformée en temple protestant
  • Hôtel Barrême de Manville
  • Verrerie de Trinquetaille, un rare exemple d'architecture industrielle du xviiie siècle.
 
Patrimoine culturel
Le patrimoine culturel arlésien comprend plusieurs musées : le musée départemental de l'Arles antique qui contient de nombreux sarcophages, en particulier la deuxième collection de sarcophages paléochrétiens après celle des musées du Vatican, le Museon Arlaten fondé par Frédéric Mistral où se trouvent des collections représentatives des arts, de l'ethnologie et de l'histoire du pays d'Arles, le musée Réattu qui abrite pour l'essentiel une partie de l'œuvre du peintre arlésien Jacques Réattu, des dessins de Pablo Picasso et des œuvres de photographes du monde entier et la Fondation Vincent-van-Gogh où sont exposés des artistes contemporains rendant hommage à Vincent van Gogh. À ces musées urbains, il convient de rajouter le musée de la Camargue, situé à une douzaine de kilomètres de la ville, dont les collections retracent l'évolution des activités humaines du delta du Rhône.
 
Patrimoine naturel
La commune d'Arles est la seule commune française à posséder 5 réserves naturelles complètement ou en partie sur son territoire :
  • Réserve naturelle nationale de Camargue
  • Réserve naturelle nationale des Coussouls de Crau
  • Réserve naturelle nationale des Marais du Vigueirat
  • Réserve naturelle régionale de L'Ilon
  • Réserve naturelle régionale de la Tour du Valat
 
Spécialités gastronomiques
Gardianne de taureau
Saucisson d'Arles, viande de taureau grillée, bœuf gardianne, catigot d'anguilles, tomme d'Arles (fromage de brebis qui porte en fonction de son affinage les noms d'Arlésienne, Lou Gardian ou Lou Pastre), le fricot des barques, la broufade.

Rejoindre le port de Arles


Croisière au départ de Arles

Croisière avec une escale à Arles

Monacruises
40 Bd de la République - 06240 BEAUSOLEIL - FRANCE
Tél. : +33 4 92 10 72 72 - Fax : +33 4 92 10 75 30 - E-mail : infos@monacruises.com