Port de Iona - Hebrides

Iona est une petite ile de l'ouest de l'Ecosse, dans les Hébrides intèrieures, séparée de l'île de Mull par le détroit d'Iona. L'île, avec 4,8 km du nord au sud et 2,4 km d'est en ouest, s'étend sur 800 hectares. Le point le plus élevé, Dun I, culmine à 101 m. L'île est reliée à sa voisine Mull via un ferry de Fionnphort à la petite agglomération de Baile Mor.
En 1631, Saint Colomba d'Iona ou Columcille, exilé d'Irlande, a fondé un monastère sur l'île sous le double patronage de Conall Mac Comgail, Roi de Dal Riada, et de Brude Mac Maelchon, Roi des Pictes. Sa communauté connut une belle évolution, comme en témoignent les croix savamment sculptées et les pierres tombales, mais fut décimée par les invasions nordiques au VIIIe et au IXe siècles.
De là, partit la christianisation de l'Écosse. La communauté fut dirigée pendant une centaine d'années par des princes abbés issus comme le fondateur de la dynastie irlandaise du Cenel Conaill.
En 716 après une période de troubles, la communauté monastique d'Iona abandonne finalement le christianisme celtique et accepte les usages romains sous l'influence de la prédication d'Egbert de Northumbrie.
On croit aussi que le Livre de Kells a été rédigé sur l'île à cette époque. Le monastère est brûlé par les Vikings en 1024 et en 806 lorsque 68 membres de la communauté sont massacrés5. Un nouveau monastère mieux abrité des envahisseurs sera construit à Kells en 1076. En 830, l'abbé Diarmait transportera les reliques de Saint Colomba en Irlande pour les protéger des Vikings. À cette époque l'église de Iona se divise entre une « paruchia » scote établie à Dunkfeld et une « paruchia » irlandaise dont le centre qui sera transféré de Kells à Raphoe puis Derry. Les liens entre les deux églises se dissolvent vers 986.
En 989 Dub dá Leithe, « successeur de Patrick » , assume la succession de Colum Cille à la demande des hommes d'Irlande et d'Alba. La dignité d'abbé sera ensuite dévolue à des abbés irlandais de Kells puis de Derry, non résidents jusqu'à Amalgaid Ua Fergail vers 1204, abbé de Derry.
Le monastère sera reconstruit en 1203 pour les Bénédictines par Reginalde ancêtre du Clan Donald, Maître de Mull et Seigneur des Iles et survivra jusqu'à la Réforme et la destruction des bâtiments en 1561 sur ordre du Parlement d'Ecosse.
Iona était aussi devenue la nécropole des rois de Dal Riada et de leurs successeurs, les premiers rois d'Ecosse qui y furent inhumés jusqu'à Donald Ban à la fin du XIe siècle. Ecgfrith de Northumbrie et son vainqueur le roi des Pictes Brudes mac Bili y trouvèrent également leur sépulture à l'époque de l'abbé Adomnan d'Iona.
En 1938, Goerge MacLeod y a fondé une communauté oecumenique chrétienne.

 

Rejoindre le port de Iona - Hebrides


Croisière au départ de Iona - Hebrides

    Aucune croisière au départ de ce port actuellement.
Monacruises
40 Bd de la République - 06240 BEAUSOLEIL - FRANCE
Tél. : +33 4 92 10 72 72 - Fax : +33 4 92 10 75 30 - E-mail : infos@monacruises.com