Port de Key West/Floride

Dans le passé, Key West fut la résidence d’hiver de Ernest Hemingway, John James Audubon ainsi que du Président Truman. Aujourd’hui, Key West est une retraite stylée pour les écrivains et les artistes. Son atmosphère est empreinte des Caraïbes tout en étant la ville la plus au Sud des Etats-Unis. Promenez-vous le long de Duval Street, depuis l’Océan Atlantique jusqu’au Golfe du Mexique, ou partez à la découverte de ses nombreuses boutiques ou galeries d’art.
Key West, une des capitales du tourisme américain, devenue un symbole dans le monde entier du culte états-unien des loisirs, plus proche de Cuba que de la Floride à laquelle elle appartient, possède la plupart des attraits que les Américains recherchent dans une ville touristique et, pour cette raison aussi, elle est devenue un des sites les plus connus et fréquentés du monde. Célèbre pour sa politique très ouverte de tolérance et d’accueil ainsi que pour son style de vie agréable et décontracté, Key West est véritablement contagieuse.
Chaque année, même si pendant quelques jours seulement, y débarquent des millions de personnes qui veulent se libérer des contraintes du quotidien.
Ses trente mille habitants sont donc peu de chose par rapport aux énormes masses de touristes qui se succèdent dans les hôtels, les criques et les piscines.
Le fait d’être une île a souvent aidé Key West à éviter les traumatismes sociaux et politiques de la Floride, qui a subi plusieurs invasions et a été convoitée, à l’époque coloniale, par l’Espagne, l’Angleterre et la France.
Mais Key West a eu bien sûr, elle aussi, ses problèmes, car elle était impliquée dans les intérêts liés au commerce des esclaves et aux plantations ; une autre présence indésirable sur l’île fut celle des pirates et des boucaniers qui utilisèrent souvent les criques pour y réparer leurs bateaux, pour attendre et agresser au passage les galions ennemis chargés de marchandises et ensuite se partager le butin qu’ils s’étaient appropriés. La véritable histoire de Key West commence à une époque relativement récente, comme le témoigne son centre historique, la Old Town, donnant sur une promenade longue d’environ un mille et appelée Duval Street, qui a aujourd’hui un aspect pittoresque avec ses boutiques et ses petits commerces.
La partie de Duval Street la plus éloignée du centre-ville, entre les rues Thomas et Petronia, appelée Bahamian Quarter, est aussi pleine de charme. Dessiné à l’origine par les Cubains des Bahamas, ce coin de la ville accueille des petits musées et des magasins qui présentent des produits appartenant à la tradition artistique des descendants des esclaves.
Le petit musée Wrecker fera la joie des passionnés d’histoire de la navigation et des épaves : il contient, en effet, des dizaines de témoignages de tous les naufrages les plus dramatiques et les souvenirs de dizaines de héros qui risquèrent leur vie pour sauver des naufragés. Il s’agit du plus ancien musée de la ville, créé par un personnage qui a pris des allures de figure mythique pour Key West : le capitaine Watlington, qui vécut dans la première moitié du XIXe siècle dans le bâtiment qui accueille aujourd’hui le musée et qui sauva lui-même un nombre incroyable de naufragés. Partout dans la ville on peut lire : southernmost, ce qui nous rappelle que Key West est le point le plus au sud des Etats-Unis.

Rejoindre le port de Key West/Floride


Croisière au départ de Key West/Floride

    Aucune croisière au départ de ce port actuellement.
Monacruises
40 Bd de la République - 06240 BEAUSOLEIL - FRANCE
Tél. : +33 4 92 10 72 72 - Fax : +33 4 92 10 75 30 - E-mail : infos@monacruises.com