Bequia

C'est un des mouillages les plus réputés des Grenadines. Sur la côte Caraïbe de Bequia, l'Admiralty Bay accueille de nombreux voiliers de passage ou à l'attache. Parfaitement à l'abri, c'est au fond de cette baie que se niche Port Elisabeth, principale bourgade de l'île. Bordée de plages de sable blanc et de sympathiques bars où siroter un verre, c'est un coin idéal pour se laisser aller au mode de vie Caraïbe. La baie est dominée à l'Ouest par un petit fort construit par les français avant que les anglais ne reprennent l'île. De Admiralty Bay vous pouurez profiter de la ville de Bequia. Bequia (prononcer « Bécoué ») est l'île des Grenadines la plus proche de Saint-Vincent. Le plus grand rocher des Grenadines (neuf kilomètres sur deux), se révèle être un port d'attache idéal pour découvrir cette partie des Caraïbes encore préservée du tourisme de masse. Cette île paisible de près de 5 000 habitants, a étonnamment réussi à conserver sa singularité malgré ses 200 villas luxueuses ouvertes à la location. Malgré la régate annuelle de Pâques qui rassemble à Port Elisabeth pendant quelques jours, tout le gratin de la voile. Malgré sa voisine, la très jet-setteuse île Moustique d'où vient parfois Mick Jagger pour faire ses provisions en pizza à la langouste chez Mac's Pizzeria. Outre ses évidentes plages de sable blanc baignées par des eaux turquoise, Bequia possède le gène de l'aventure. Jusqu'au début du XVIIème siècle, les Indiens Arawak aidés des anciens esclaves noirs réussirent à repousser les colons français et anglais. Aujourd'hui encore, les défis ne font pas peur aux habitants de cette petite île qui fait partie des seuls endroits au monde où l'homme peut braver les baleines et en tuer jusqu'à quatre par an (une seule l'a été en 2012). Cette tradition bicentenaire et périlleuse est surveillée de près par l'International whaling commision et donne à la caste des « whalers » (baleiniers) un statut particulier sur l'île. C'est également à Bequia que Bob Dylan a fait construire son voilier (l'Ocean Pearl) dans les années 70. Au même moment, en pleine époque hippie, les étudiants de Princeton imaginent à la pointe ouest un lieu communautaire, « Moon hole » qui rivalise d'architectures « baba chic » en accord avec la nature. A présent c'est une réserve naturelle privée que l'on peut apercevoir en se promenant sur la plage. Depuis des décennies, Bequia est considérée comme une destination discrète. L'île est idéale pour des vacances : assez petite pour tout voir et suffisamment grande pour ne pas tourner en rond. Sur le port, les rastas animent le marché couvert où s'amoncellent fruits de l'arbre à pins, mangues, piments et épices. L'île offre également des visages insolites : forêts tropicales sur ses coteaux, étonnantes prairies sur ses hauteurs, bref, un véritable paradis à découvrir lors de multiples ballades, à pied, à vélo ou en « minimog » (mini-jeep) de location.

Monacruises
40 Bd de la République - 06240 BEAUSOLEIL - FRANCE
Tél. : +33 4 92 10 72 72 - Fax : +33 4 92 10 75 30 - E-mail : infos@monacruises.com